Lumière sacrée : l’œuvre magistrale de Tadao Andō

CategoriesInspirations

Tadao Andō s’est longtemps interrogé sur les principes de l’architecture et son impact sur le bien-être de ceux qui vivent dans ces espaces. La conception de l’habitat privé, la portée émotionnelle des espaces architecturaux ou encore les liens avec la nature, l’environnement et la vie au quotidien sont certains des sujets abordés dans les écrits de l’architecte japonais.

L’Église de la Lumière à Osaka : une des réalisations les plus célèbres de l’architecte japonais Tadao Andō

L’œuvre de l’architecte japonais Tadao Andō est vaste. Certaines de ces réalisations sont d’une notoriété internationale comme l ‘Église de la Lumière, aussi appelée « église avec lumière ». Il s’agit de la chapelle principale de l’église Ibaraki Kasugaoka. L’édifice a été construit en 1989 dans la ville d’Ibaraki, située dans la province d’Osaka. Modifié en 1999, le bâtiment principal est aujourd’hui juxtaposé à une école dominicale nommée par son créateur « L’école du dimanche ». La maison du pasteur a récemment été ajoutée à l’ensemble. Malgré des conditions difficiles, un budget limité et peu de personnes intéressées par le projet, Tadao Andō réussit à créer un bâtiment sobre et atypique. L’espace sacré est accessible à tous et proche des lieux de vie. Il est raffiné et unique en son genre. Aussi solennel qu’austère et d’une grande simplicité, l’endroit permet de se recueillir face à une croix révélée par un puits de lumière.

Les symboliques de l’Eglise de la Lumière

L’Eglise de la Lumière conjugue la puissance d’un espace rempli de symboles et l’élégance d’espaces baignés par la lumière. S’il souhaitait à l’époque un édifice à ciel ouvert et désirait ne pas ajouter de vitre pour laisser passer le vent et la lumière, l’architecte fut obligé de se rendre à l’évidence : les croyants rêvaient, quant à eux, d’un lieu confortable pour prier sans être gênés par les intempéries, le froid ou la chaleur. L’œuvre s’est donc vue légèrement modifiée.

Tadao Ando cherche à mettre en rapport à tous les niveaux la matière et la lumière naturelle. En jouant sur la simplicité des formes, il arrive à créer un ensemble cohérent et visuellement attractif. Adepte du style régionalisme critique, il construit ses édifices en béton et les inonde de lumière. Le plancher est comme le reste de la construction : humble et peu onéreux en cyprès, un bois utilisé généralement pour la fabrication d’échafaudages.

L’Eglise de la Lumière se visite évidemment le dimanche après l’office mais mieux vaut réserver sa place bien à l’avance !

Articles similaires

4 DéCEMBRE 2017

CHATEAU DE GUEDELON : UN...

Cela fait maintenant près de 20 ans qu’une équipe de passionnés...

22 NOVEMBRE 2017

CHAISE THONET : UN DESIGN...

La célèbre chaise bistrot dessinée au XIXe siècle par Michael Thonet est devenue...

15 NOVEMBRE 2017

La cathédrale en carton de...

Des rouleaux de carton et des containers de bateaux : ce sont les matériaux mis en...

6 NOVEMBRE 2017

L’OPERA DE SYDNEY :...

Peu de bâtiments au monde sont aussi célèbres que l’opéra de Sydney, véritable...

30 OCTOBRE 2017

LA MAISON CONTAINER :...

La mode des maisons containers nous vient de l’étranger, où elle connaît une...

26 OCTOBRE 2017

LA GEHRY RESIDENCE, PREMIER...

Lorsque Frank Gehry et sa femme achetèrent leur maison à Santa Monica, en Californie,...