L’OPERA DE SYDNEY : SYMBOLE DE L’ART

CategoriesInspirations

Peu de bâtiments au monde sont aussi célèbres que l’opéra de Sydney, véritable temple de l’art. Certains vont même jusqu’à le considérer comme la huitième merveille du monde. L’opéra de Sydney a vu le jour au bout d’un long parcours architectural. Son histoire débute en 1956, quand le Gouvernement de Nouvelle Galles du Sud décide d’organiser un concours pour la réalisation de deux salles de concert. L’idée était de faire de Sydney une étape mondiale des arts.

Sydney retient le projet d’un architecte inconnu, Jom Utzon

Sydney aurait pu miser sur l’un des grands noms de l’architecture de l’époque. A l’inverse, la ville choisit de donner sa chance à un quasi inconnu, le Danois Jom Utzon. Son projet aux formes visionnaires, voilier pour les uns, coquillage pour les autres, séduisit d’emblée le jury. Le coup de génie de Jom Utzon fut peut-être de ne fournir, pour son entrée dans la compétition, que quelques esquisses du futur opéra. De quoi piquer la curiosité de plusieurs membres du jury, dont le célèbre Eero Saarinen. Le jugement ne se fit pas attendre : pour le jury, ces esquisses présentaient un « concept d’opéra capable de devenir l’un des édifices les plus connus au monde. »

Une construction mouvementée

La construction de l’opéra de Sydney débuta en mars 1959, après la destruction du dépôt ferroviaire de Fort Macquarie et s’effectua selon trois phases : les fondations et le podium surplombant le port de Sydney, tout d’abord, puis les structures extérieures, enfin les espaces intérieurs. Jom Utzom n’avait pas fini les plans de l’opéra lorsque débutèrent les travaux de construction du podium. Les problèmes techniques liés à la conception de ce dernier n’avaient pas été totalement étudiés. L’entreprise d’ingénierie Ove Arup & Partners fut chargée de proposer des solutions. En collaboration avec Utzom, elle développa au fur et à mesure de l’avancée des travaux des structures sphériques capables de supporter le poids colossal du béton. Il leur fallut 11 ans pour achever le toit emblématique de l’opéra de Sydney.

Des coûts pharaoniques

L’ampleur du chantier entraîna l’explosion des coûts de construction. Le Gouvernement décida de remplacer Utzom. Trois architectes australiens, Peter Hall, DS Littlmore, et Lionel Todd, furent chargés d’achever le bâtiment. Ils apportèrent des modifications sensibles au projet initial : l’espace polyvalent prévu à l’origine fut remplacé par une salle de concert de 2088 places. La petite salle fut transformée en opéra, avec pour conséquence l’impossibilité d’y représenter des spectacles de très grande envergure. L’édifice fut achevé en 1973 et inauguré par la Reine Elisabeth II. Le budget de 7 millions de dollars prévu à l’origine était largement dépassé, avec un coût total de 102 millions de dollars.

Articles similaires

4 DéCEMBRE 2017

CHATEAU DE GUEDELON : UN...

Cela fait maintenant près de 20 ans qu’une équipe de passionnés...

22 NOVEMBRE 2017

CHAISE THONET : UN DESIGN...

La célèbre chaise bistrot dessinée au XIXe siècle par Michael Thonet est devenue...

15 NOVEMBRE 2017

La cathédrale en carton de...

Des rouleaux de carton et des containers de bateaux : ce sont les matériaux mis en...

30 OCTOBRE 2017

LA MAISON CONTAINER :...

La mode des maisons containers nous vient de l’étranger, où elle connaît une...

26 OCTOBRE 2017

LA GEHRY RESIDENCE, PREMIER...

Lorsque Frank Gehry et sa femme achetèrent leur maison à Santa Monica, en Californie,...

18 OCTOBRE 2017

La Force Poétique

Luis Barragan est né au début du XXe siècle à Guadalajara, une province du Mexique....