La géométrie fluide par Zaha Hadid

CategoriesInspirations

Situé sur l’avenue Heydar-Aliyev de la ville de Bakou, au cœur de la capitale de l’Azerbaïdjan, le centre culturel Heydar-Aliyev est un immense complexe doté de plusieurs bâtiments.

Comment appréhender le centre culturel Heydar-Aliyev

Le centre culturel Heydar-Aliyev est composé d’un centre de congrès, d’un musée, d’une bibliothèque et d’un parc de 9 hectares de superficie. Construit en 2007, l’ensemble est l’œuvre de Zaha Hadid, architecte Irakienne reconnue. Il représente une autre vision de l’architecture, totalement avant-gardiste en Azerbaïdjan. Le pays, à travers ce complexe, impose une nouvelle identité tant sur le plan artistique que culturel. En se basant sur le modernisme soviétique normatif, l’architecte irakienne a réussi à créer une structure contemporaine, aérienne, toute en ondulation. Le bâtiment principal est destiné à accueillir les programmes culturels de Bakou et du pays tout entier. Il abrite des espaces événementiels liés aux traditions mais aussi des zones réservées aux projets futuristes. Les formes se complètent de façon à mêler le paysage urbain et l’architecture. Le complexe est divisé en plusieurs branches reliées entre-elles et à la place qui les entoure par des plis élégants et des inclinaisons, sachant que le design du bâtiment est encore amélioré par ses revêtements : le béton armé en fibres de verre et le polyester renforcé également de fibres de verre.

L’importance de la lumière

L’éclairage est d’une importance primordiale. Il accentue la fluidité des formes architecturales. Les luminaires et autres sources de lumière sont installés au cœur de longues entailles faites dans les murs. En journée, Le bâtiment est baigné de lumière grâce aux vitres semi-réfléchissantes. Au contraire, dès que la nuit tombe, c’est à l’éclairage intérieur de prendre le relais pour illuminer les pans de mur extérieurs. L’effet est féerique et reste inédit dans cette partie de l’Union Soviétique. L’objectif de Zaha Hadid et de ses architectes était de concevoir un ensemble homogène faisant ressortir un paysage essentiellement en terrasses et permettant aux visiteurs de se repérer facilement. En fait, la structure en béton est alliée à un système de trame spatiale. Pour obtenir cette fluidité, cette homogénéité, les architectes ont dû introduire différentes techniques dans l’enveloppe même du bâtiment. Ainsi, les figures géométriques complexes ont pu être rationalisées pour une esthétique plus marquée et une fonctionnalité accrue. Les moyens informatiques ont permis de veiller au parfait fonctionnement des différents systèmes installés.

Articles similaires

4 DéCEMBRE 2017

CHATEAU DE GUEDELON : UN...

Cela fait maintenant près de 20 ans qu’une équipe de passionnés...

22 NOVEMBRE 2017

CHAISE THONET : UN DESIGN...

La célèbre chaise bistrot dessinée au XIXe siècle par Michael Thonet est devenue...

15 NOVEMBRE 2017

La cathédrale en carton de...

Des rouleaux de carton et des containers de bateaux : ce sont les matériaux mis en...

6 NOVEMBRE 2017

L’OPERA DE SYDNEY :...

Peu de bâtiments au monde sont aussi célèbres que l’opéra de Sydney, véritable...

30 OCTOBRE 2017

LA MAISON CONTAINER :...

La mode des maisons containers nous vient de l’étranger, où elle connaît une...

26 OCTOBRE 2017

LA GEHRY RESIDENCE, PREMIER...

Lorsque Frank Gehry et sa femme achetèrent leur maison à Santa Monica, en Californie,...