Parking souterrain Centre Commercial AUCHAN

Le parking du supermarché AUCHAN de Clermont-Ferrand confié à CIMAISE ARCHITECTES

Le Centre commercial AUCHAN de Clermont-Ferrand est situé entre deux voies : une voie basse et une voie haute, avec une différence de 6 mètres d’altitude entre les deux. Le centre commercial est sur deux niveaux : la réserve partiellement enterrée et les commerces en étage. Dans le cadre d’une extension de la galerie marchande, le groupe prévoit la construction d’un vaste parking pouvant accueillir les nombreux clients.

Les caractéristiques du projet

Le principe de la construction est de tenir compte de cette différence d’altitude entre les deux voies pour créer un parking sur deux niveaux permettant une communication est-ouest. Pour ce faire, le terrain est terrassé puis une dalle est créée entre le rue du Torpilleur Sirocco et la partie existante du centre commercial. La partie haute du parking est ainsi accessible par la voie haute, la rue du Torpilleur Sirocco. Le niveau inférieur est quant à lui accessible par la voie basse, le Boulevard Clémentel. Sur cette dalle est ensuite posée une « boîte » de 5 000 m² qui constitue l’extension de la galerie marchande. Le parking occupe ainsi les 9 000 m² restants.
L’exigence de la ville de Clermont-Ferrand est de créer une voie piétonne entre les deux voies pour permettre aux habitants de la partie Est de la ville de rejoindre l’arrêt de tramway situé rue du Torpilleur Sirocco, à l’ouest.

Un espace clair, sécurisé et clairement identifiable

Cette contrainte architecturale imposée par la ville est utilisée pour rompre la linéarité de la dalle qui s’étend sur 100 mètres de long. Un édicule est construit comprenant un escalier et un ascenseur. Il est relié à la voie haute par une liaison piétonne végétalisée et sécurisée. En plus de créer une rupture, l’édicule, constitué de parois en verre et d’un habillage en résine imitation bois, est surmonté d’une pergola horizontale en métal. La « sortie » est donc immédiatement identifiable. D’autant qu’elle s’oppose avec l’entrée de la galerie marchande constituée également de parois de verre et de panneaux de résine imitation bois, mais surmontée d’une pergola en métal en forme de vague. Les problématiques de circulation des usagers et de création d’identifiants architecturaux est au cœur de la démarche du cabinet CIMAISE ARCHITECTES. Ici, les contraintes ont donc été utilisées pour créer deux identifiants forts : l’entrée de la galerie et la sortie vers le parking. Ainsi, les usagers savent toujours « d’où ils viennent et où ils vont ». L’autre contrainte architecturale provient de la volonté de créer un parking qui donne un sentiment de sécurité. En effet, dans les parkings traditionnels, les poutres de plafond créent des zones d’ombres qui provoquent un sentiment d’insécurité. Cela nuit à la réussite du projet. L’idée a donc été d’utiliser une technologie spécifique de poteaux champignons. Ainsi, la sous-face de la dalle est parfaitement lisse et laisse passer la lumière.

L’avis de l’architecte

L’utilisation des poteaux champignons est ici d’autant plus contraignante que la direction d’AUCHAN ne souhaitait pas de poteau en tête de place. Il a fallu par conséquent utiliser des espacements de 7,5 m par 16 m. Une prouesse technique. Mais encore une fois cette contrainte est utilisée : la nuit, les éclairages du parking et la linéarité de la sous-face donnent l’impression que la partie supérieure du bâtiment est en lévitation.

  • Adresse de réalisation : Clermont Ferrand
  • Client : AUCHAN
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 2012
  • Surface : 14 000 M²
  • Montant des travaux : 2 438 000 €