Construction d’immeubles de logements passifs et BBC

La municipalité de Roche La Molière a lancé un concours pour la construction de 2 immeubles de logements. Suite à cela, CIMAISE ARCHITECTES s’est vu confié la conception ainsi que la réalisation de ce projet, qui a été achevé en début d’année 2014. Le terrain proposé pour cette réalisation, se trouve au cœur de la ville, à proximité des locaux de la mairie. Il fallait tenir compte du bâti existant pour intégrer la future construction dans l’histoire architecturale de la ville. Par ailleurs, dès le lancement du projet, la municipalité de Roche, a clairement affiché sa volonté de mettre en place un bâtiment respectueux des normes environnementales. De ce fait, les immeubles construits devaient respecter un cahier des charges précis mis en place par l’architecte. CIMAISE ARCHITECTES a donc conçut et réalisé un immeuble contenant des logements BBC et un autre immeuble contenant des logements passifs. Ces derniers ont la particularité de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Ces 2 immeubles s’inscrivant donc dans une logique de développement durable.

Un quartier avec plusieurs objectifs

L’offre de CIMAISE ARCHITECTES a rapidement remporté l’adhésion de la mairie de Roche La Molière, en proposant des logements collectifs, se composant de logements sociaux de types T3 et T4, et s’organisant autour de patios, traités avec des végétaux d’essence locale. Ce positionnement au cœur de la ville permet de redensifier le centre, et d’apporter du dynamisme au quartier.

Initialement, l’aménagement de l’îlot Cousteau devait répondre à plusieurs objectifs pour la ville de Roche La Molière. Premièrement, ces nouveaux logements devaient apporter de la densité à une ville, victime d’un fort étalement urbain. Deuxièmement, le projet imaginé devait réorganiser un îlot, jusque-là sans qualité architecturale. Troisièmement, il fallait lier les quartiers Sud avec le centre-ville commerçant, ainsi que le quartier historique et le parc du château. Pour finir, le but était de rationnaliser l’offre de stationnement, qui était mal dimensionner pour la ville.

S’appuyant sur le plan global d’aménagement urbain, CIMAISE ARCHITECTES s’est donc attaché à réduire la fracture créée par le fort dénivelé en bordure du tènement. Ainsi trois traversées ont été créées, pour permettre de rejoindre la partie Sud et la partie Nord du terrain. Ceci permet de lier par une promenade végétalisée et aménagée (création d’un square public en vis-à-vis de l’école), le quartier de l’école, au futur cœur de l’îlot et au cœur historique.

Une démarche environnementale poussée

Les bâtiments, devant être BBC pour l’un et passif pour l’autre, ont fait l’objet d’une réflexion poussée de la part de CIMAISE ARCHITECTES pour atteindre les objectifs fixés par la mairie.

Par exemple, pour leur localisation dans l’espaces, les deux bâtiments sont optimisés dans leur orientation, en étant positionnés plein sud, pour maximiser les apports thermiques solaires en hiver. Aussi, les bâtiments sont encastrés dans la pente pour réduire l’impact en façade Nord, et une protection solaire a été mise en place pour limiter l’entrée des calories. Un effort a aussi été prescrit concernant le renforcement de l’isolation, avec une isolation thermique extérieure haute densité. CIMAISE ARCHITECTES a aussi réduit les ponts thermiques, synonyme de perte énergétique, au maximum dans ces logements. Enfin, les logements passifs disposent de panneaux solaires thermiques pour l’alimentation en eau chaude et les logements BBC bénéficient eux d’un chauffage avec chaudière collective au gaz haute performance.

L’avis de l’architecte

Ces bâtiments dont l’objectif de performance thermique est le niveau passif et BBC, sont basés sur l’importance de leur orientation physique. Orientés plein sud, profitant ainsi des apports thermiques solaires en hiver. Des débords de toitures, des balcons, de volets …. permettant de réduire l’impact calorique en été, lorsque le flux rayonnant solaire est le plus vertical. L’ensemble des logements sont traversant, pour optimiser la ventilation, et permettre un rafraichissement par les ouvertures en façade nord.

  • Adresse de réalisation : Roche La Molière – 42
  • Client : BATIR ET LOGER
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 2014
  • Surface : 1045 m²
  • Montant des travaux : 1 300 000€