Réhabilitation du parc technologique de Metrotech

Un village psychiatrique devenu pôle technologique

Anciennement connu pour son Hôpital psychiatrique de 38500 m², cet espace de santé construit durant les années 1970 est aujourd’hui devenu un véritable pôle technologique, renommé Metrotech. Les locaux d’origine et leurs dispositions initiales ont été conservés. Le pôle dispose aujourd’hui d’une voie centrale et est réaménagé autour d’un ring. Des nouveaux canaux de circulation sont créés, de façon à relier les nouveaux bâtiments du parc technologique aux anciens, tout en gardant le coté forestier de cet espace.

Un parc technologique construit sur le modèle nord américain

Le ring est positionné au cœur du pole et est utilisé comme un relai par les 27 bâtiments établis au sein du parc. Avec la résolution de reproduire un authentique campus nord américain, l’entreprise CIMAISE ARCHITECTES se sert des vieux locaux administratifs du village de santé et les réhabilite en espaces partagés. Le complexe propose en son centre des boutiques pour les entreprises, des salles de réunion et de conférence, un hall d’exposition, un espace de remise en forme, un restaurant, un centre des congrès ainsi qu’une crèche destinée à être utilisée par les employés. Les pavillons, qui son totalement configurables, reçoivent les sociétés conformément à leurs exigences, avec des bureaux, des entrepôts de stockage…etc. La totalité de ces édifices ont accès aux dernières avancées technologiques en communication.

La réhabilitation des lieux en conservant le même esprit

Le pôle technologique nommé Metrotech s’installe au cœur d’un espace vert agréable qui donne au complexe son identité si unique. CIMAISE ARCHITECTES désire maintenir cette apparence naturelle et originelle tout en présentant aux entreprises des édifices modernes et ergonomiques. Les bâtiments sont isolés par l’extérieur et ensuite colorés d’ocre et de rouge. Les toitures des pavillons sont recouvertes de végétaux qui se fondent à la perfection dans le paysage. Une voie de circulation suivant l’axe Nord/Sud avec des bouleaux dessert la totalité du pôle technologique de Metrotech. Pour faciliter les déplacements, de nouveaux éléments de voiries on été insérés bien qu’absents au départ. Pour empêcher l’emploi massif de goudron, le paysagiste troque les espaces de verdures entre les bâtiments contre des zones colorées et fleuries, et offre des parkings parés d’arbustes et de végétaux.

L’avis de l’architecte

L’insertion d’un plan de voiries repensé conduit le pôle technologique de Metrotech à un renouveau et à avoir une identité nouvelle. La détermination à créer un campus basé sur le modèle nord américain amène à proposer aux sociétés de multiples prestations et services à l’endroit même où elles sont établis, de la simple salle de réunion à la garderie pour enfants, cet espace contenant même un centre de remise en forme.
L’étendu du pôle et l’espace entre les différents bâtiments cassent les effets de rassemblement, de concentration et de proximité des pavillons. Le revêtement et l’habillage très moderne de chaque bâtiment, avec par exemple des façades en Trespa, et une sur-toiture mono pente donne à l’ensemble de la construction une allure énergique et dynamique et s’insère tout à fait dans le décor verdoyant du parc. La ville ne se trouve qu’a quelques centaines de mètre et pourtant, le pôle technologique de Metrotech donne l’impression d’être situé en pleine campagne.
Le fait de souligner et d’appuyer l’aspect champêtre et verdoyant, en grande partie dut à l’aménagement paysager, ne fait que consolider l’unité, et l’identité qui est propre à ce parc technologique, qui héberge aujourd’hui une multitude de sociétés appartenant à des secteurs d’activité divers et variés.

  • Adresse de réalisation : Saint Jean Bonnefonds
  • Client : SAINT-ETIENNE METROPOLE
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 2012
  • Surface : 38 500 m²