Centre commercial CENTRE DEUX

Dans les années 70, la population de Saint-Etienne, alors dirigée par le maire du Centre Républicain Michel Durafour, est d’environ 210 000 personnes. A cette époque, les grandes industries stéphanoises comme LES HOUILLERES DE LA LOIRE ou MANUFRANCE étaient en grande difficulté et licenciaient de plus en plus à cause de la concurrence des pays étrangers.

Un centre commercial pour redynamiser le centre-ville

C’est à partir de ce constat que la ville de Saint-Étienne à décider, sous l’égide du maire, de redynamiser le centre-ville. Pour ce faire, de nombreuses études ont démontrées qu’il fallait investir dans un centre commercial intra-urbain de grande ampleur, qui s’avéra être l’un des tous premiers en France. Dés lors le problème majeur a été le manque de place dans le centre ville de Saint-Etienne. La solution est venue de la prison, située en plein cœur de la ville. Celle-ci présentait des problèmes d’hygiène et de sécurité importants. Il a donc été décidé de relocaliser la prison à quelques kilomètres à proximité de La Talaudière. Le bâtiment laissé vide a été démolit (avec quelques habitats insalubres et de nombreuses usines) pour laisser place au projet de construction du nouveau centre commercial intra-urbain, destiné à créer un nouveau lieu d’intérêt pour les habitants et à devenir une référence en la matière.

Un véritable quartier en construction

Mais le centre commercial n’a pas été le seul bâtiment à être construit, c’est un nouveau quartier entier qui est créé avec des logements des activités tertiaires et commerciales. Ce quartier, imaginé selon le modèle du Central Business District, devient l’un des quartiers les plus animés, avec une vie autour de ce nouveau centre, qui va devenir un deuxième centre-ville, appelé tout logiquement CENTRE DEUX. Ce complexe commercial, a été conçu et réalisé dans sa globalité par CIMAISE ARCHITECTES.

Un projet pharaonique

Le centre commercial fut un projet d’une dimension sans précédent pour la ville, plus grand centre commercial intra-urbain de la région Loire-Auvergne, avec 100 magasins, 1500 places de stationnement, 90 000 m² de surface, et sur 3 niveaux (4 niveaux avec la terrasse). Le 2 octobre 1979, CENTRE DEUX ouvre ses portes pour la première fois, et constitue une renaissance et un véritable tournant pour la ville.

L’avis de l’architecte

Le centre commercial CENTRE DEUX n’a subi que des rénovations mineures tout au long de son existence, et aura été exploité pendant plus de 35 ans sous sa forme originelle, preuve de la qualité de la construction et de son design avant-gardiste pour l’époque. Le centre commercial est aujourd’hui très bien desservie par les services de transports en communs avec la station de tramway spécialement pour CENTRE DEUX qui est la troisième plus fréquentée de la ville, et possède une station de taxis et une station de vélos. Grâce à ces moyens mis en œuvre CENTRE DEUX accueil chaque année plus de 7 millions de visiteurs.

  • Adresse de réalisation : SAINT-ETIENNE – 42
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 1979
  • Surface : 90 000 m²
  • Montant des travaux : N.C