Complexe commercial THPE

Un « chantier vert » pour la ville de Thonon-les-Bains

La création d’un complexe commercial à Thonon-les-Bains implique divers enjeux architecturaux. CIMAISE ARCHITECTES participe au concours de la ville et se lance un nouveau défi. Labélisé en tant que « chantier vert », plusieurs contraintes environnementales s’intègrent au projet. Avec un positionnement stratégique à l’entrée de cette ville de Haute-Savoie, le bâtiment donne une image nouvelle de la commune qui s’investit dans des démarches environnementales. Il est donc essentiel de mettre en valeur cette volonté en périphérie du centre commercial. Le « chantier vert » intègre la gestion des déchets d’exploitation durant la future activité du centre, et pendant le déroulement des travaux. Cinq bennes sont notamment mises en place afin que les ouvriers puissent trier leurs déchets au cours de l’ouvrage. Durant l’animation commerciale du complexe, des compacteurs de cartons et un système de tri sélectif aideront les salariés à participer au développement durable.

Une construction énergiquement intelligente

Il s’agit de mettre en place des solutions durables de qualité pour le respect de l’environnement, une consommation d’énergie limitée au minimum est alors exigée. La norme THPE (Très Haute Performance Énergétique) illustre cette tendance. Cette dernière permet de réduire la consommation d’énergie du bâtiment de 20%. Pour ce faire, diverses techniques sont étudiées par les experts de CIMAISE ARCHITECTES : une isolation thermique performante et renforcée pour les parois, une toiture isolée par végétalisation, la réduction des ponts thermiques, un double vitrage à faible émissivité et évitant les surchauffes solaires… C’est l’enveloppe entière de la construction qui est traitée de manière écologique. Au niveau des éclairages, on trouve des ampoules économiques, mais également des « skydomes » en toiture. Ces puits de lumière sont stratégiquement positionnés en fonction des aménagements intérieurs. L’éclairage extérieur comprend également des systèmes à basse consommation sans liaison par câbles électriques.

La gestion des eaux usées et l’aménagement extérieur

La toiture du bâtiment, entièrement végétalisée, permet d’améliorer la rétention des eaux de pluies et limite ainsi la surcharge du réseau de récupération lors des périodes de précipitations. Une cuve est également présente afin de collecter les eaux pluviales qui sont elles-mêmes réutilisées dans les systèmes sanitaires de l’ensemble commercial. Les eaux du parking sont décantées puis acheminées vers le même réseau. Il est important de croiser ces installations extérieures avec l’aménagement paysager. Là encore, CIMAISE ARCHITECTES fait un choix durable et opte pour des plantes vivaces, des arbres et des arbustes viennent appuyer l’aspect écologique et renouvelable que revendique la structure commerciale. Les surfaces imperméables accueillent des zones végétalisées qui favorisent quant à elles la rétention des eaux de pluie.

Un projet en faveur des modes de transports doux

Toujours avec la volonté de limiter l’impact environnemental, CIMAISE ARCHITECTES délimite clairement les espaces de circulation pour chaque type de transport. Ceci permet de sécuriser les accès au centre, mais également d’encourager les « modes doux » : vélos, piétons, en créant des voies complètes et non entrecoupées, du bâtiment aux voies extérieures. Des arrêts spéciaux pour les transports en commun sont intégrés. Les personnes à mobilité réduite ont également la possibilité de se rendre au centre commercial sans difficulté. Le confort des espaces attribués à chacun, ainsi que leur aménagement, participent pleinement au développement durable sur le site.