Restructuration et extension d’une faculté

Plan Université 2000

Dans le cadre du plan gouvernemental Université 2000, SAINT-ÉTIENNE MÉTROPOLE et la région Rhône-Alpes ont conjointement décidé d’agrandir les bâtiments dits « les glacières » sur le site de Tréfilerie. Cette extension confiée à CIMAISE ARCHITECTES se double d’un aménagement des extérieurs pour rendre le site plus attrayant et plus facile d’accès pour les véhicules et les étudiants du campus Tréfilerie.

Restructuration et extension de la faculté Jean Monnet

L’extension demandée par la ville de Saint Etienne concerne des bâtiments déjà existants, et anciens. Il s’agit d’une construction monobloc en béton et ciment sur trois niveaux qui accueille amphithéâtres et salles de classe. CIMAISE ARCHITECTES choisit d’ajouter une extension au bâti sous la forme d’une greffe d’apparence moderne. Le nouveau bâtiment à la structure en acier et verre vient recouvrir l’édifice d’origine en formant une vague. Il s’enroule sur le toit et fait ainsi disparaître les angles très marqués présents sur l’ancienne structure. Grâce à sa forme et aux matériaux utilisés, le campus trouve une identité plus moderne. La façade avant totalement vitrée apporte de la légèreté à ce nouveau bâtiment d’enseignement qui peut désormais recevoir plus d’étudiants. Des caissons de couleur bleu nuit sont accolés au nouvel édifice et permettent de multiplier le nombre de salles de classe.

Aménagement de l’îlot Tréfilerie

Dans le cadre de la modernisation des bâtiments de la Faculté Jean Monnet à Saint-Étienne, CIMAISE ARCHITECTES intervient également sur l’aménagement des extérieurs de l’îlot Tréfilerie. Ce quartier étudiant regroupe les différentes facultés de lettres, sciences humaines, droit et économie, des bibliothèques, le pôle de formation continue et professionnelle ainsi que des logements étudiants et les cités universitaires. CIMAISE ARCHITECTES réaménage l’espace urbain en privilégiant les espaces pour les piétons et les éléments paysagers. Les trottoirs sont rehaussés de manière à empêcher les voitures de s’y garer, des bancs en bois et des arbres viennent agrémenter les promenades piétonnières. Le dallage du sol en deux tons naturels dessine des chemins d’accès vers les différents bâtiments d’enseignements et d’habitation du campus Tréfilerie. Des arbres et du gazon sont plantés aux abords des édifices pour créer des espaces de verdure.

L’avis de l’architecte

Avec la mise en place du plan Université 2000 qui prévoit l’extension, la rénovation et la restructuration des universités françaises, la ville de Saint-Étienne programme l’extension des bâtiments Les Glacières sur le site Tréfilerie. Une greffe contemporaine sur un bâtiment existant apporte une touche de modernité au campus universitaire tout en créant de nouvelles salles de classe pour les étudiants. CIMAISE ARCHITECTES intervient également dans le réaménagement des abords de l’édifice grâce à la création d’espaces verts, la plantation d’arbres et l’installation de bancs le long des parcours pour les piétons.

  • Adresse de réalisation : Saint Etienne
  • Client : SAINT-ETIENNE METROPOLE
  • Architectes : ARCHITECTURE STUDIO en association avec CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 1995
  • Surface : 4500 m²
  • Montant des travaux : 4 millions d’euros