Extension et restructuration d’une cité scolaire

CIMAISE ARCHITECTES participe à la restructuration d’une cité scolaire

Le projet d’extension et de restructuration de la cité scolaire Honoré d’Urfé à Saint-Étienne conduit à envisager une approche centrée sur la mise en valeur du parc attenant. En effet, l’ensemble scolaire fait partie d’un parc au potentiel exceptionnel et CIMAISE ARCHITECTES souhaite, avec son projet, limiter l’impact des bâtiments sur l’environnement naturel du site. La restructuration du bâti existant passe par la démolition de certains édifices afin de placer séparément collège et lycée au cœur du parc.

Le collège Honoré d’Urfé dans la Loire

La suppression d’un imposant bâtiment qui s’ouvrait sur la rue Buffon à Saint-Étienne permet de mettre en valeur le bâtiment du collège. Sur le bâti existant, une greffe vient prendre place et accueille trois pavillons reliés entre eux par une galerie de circulation. Sur cinq niveaux, les bâtiments d’enseignements accueillent salles de cours et d’art, infirmerie, logement de fonction, bibliothèque, services administratifs et local de maintenance. La façade est mise en valeur par un bardage de bois plié qui rappelle les principes de l’origami. Un parvis fait office d’entrée dans le collège depuis la rue Buffon et conduit, grâce à un chemin, les élèves vers les entrées des édifices.

Restructuration du lycée

Le lycée Honoré d’Urfé est conçu par ARCHITECTURE STUDIO, en association avec CIMAISE ARCHITECTES selon les mêmes principes que le collège. Situé dans la partie est du site, le lycée se structure autour d’un plan en croix sur lequel viennent s’ajouter six pavillons supplémentaires. Comme pour le collège, les pavillons sont reliés entre eux par une galerie intérieure qui se laisse apercevoir entre les volumes et permet la circulation des élèves d’une salle à l’autre. Sur cinq niveaux, le lycée Honoré d’Urfé regroupe des enseignements généraux, artistiques et professionnels. Afin de faciliter la circulation dans les bâtiments entre les élèves des différentes sections, les spécialités sont regroupées par étage. Du rez-de-chaussée au troisième étage, l’espace accueille les enseignements généraux tandis que les étages supérieurs sont réservés aux enseignements spécialisés (art, ESF, SMS, IMRT…). Séparé du collège par le parc, le lycée présente cependant la même structure de façade en bois plié.

L’avis de l’architecte

La restructuration et l’extension de la cité scolaire Honoré d’Urfé doit en priorité mettre en valeur le patrimoine naturel paysager du site qui est exceptionnel. CIMAISE ARCHITECTES souhaite démolir certains bâtiments qui empêchent les vues sur l’environnement et placer le collège et le lycée au cœur même du parc. Des extensions modernes et adaptées sont greffées sur le bâti existant, reliées entre elles par des galeries intérieures. En plus des restructurations des édifices existants, CIMAISE ARCHITECTES réalise un nouveau plateau sportif avec salles de sports et terrains de jeux homologués.

  • Adresse de réalisation : Saint Etienne
  • Client : Région et Conseil Général de la Loire
  • Architectes : ARCHITECTURE STUDIO en association avec CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : En cours
  • Surface : 30.000 m²
  • Montant des travaux : 35 millions d’euros