Extension et rénovation d’un collège

Le projet du Collège Les Etines

Le Conseil Général de la Loire désire apporter quelques modifications au collège Les Etines. Le centre d’enseignement date des années 1960. CIMAISE ARCHITECTES a pour mission de remettre les bâtiments aux normes d’accessibilité et de restructurer le bâtiment de la demi-pension. Un foyer neuf prend place au milieu du complexe éducatif. Un travail sur les espaces verts et l’environnement complètent le projet.

Un collège rythmé par les espaces verts

Le collège Les Etines a la particularité d’être réparti sur plusieurs bâtiments. Chacun possède un usage particulier (cours, ateliers, demi-pension, administration…etc.). La liaison entre les différentes entités se fait grâce aux espaces paysagers qui jalonnent le terrain. Les jardins doivent absolument être conservés et exploités pour offrir des vues depuis le réfectoire et le nouveau foyer.

Un patio s’implante entre l’extension des cuisines et le préau existant. Traité comme un jardin humide, il récupère les eaux pluviales de la toiture. Des saules pleureurs et de l’aubépine agrémentent l’ensemble et forment des îlots de végétation haute. Un caillebotis se déroule en ruban autour du patio, se transforme en terrasse, puis en assise avant de se terminer près de l’entrée du foyer. Ce jardin humide constitue également un écran entre les zones d’activité et de repos du collège.
Deux ascenseurs installés dans la cour de récréation permettent aux personnes à mobilité réduite d’accéder aux étages de l’ensemble scolaire.

Approche environnementale

Une approche environnementale est mise en place pour que le collège Les Etines puisse diminuer sa facture énergétique et optimiser ses coûts de fonctionnement.
La première étape consiste à rénover le bâtiment vieillissant de la demi-pension. Une isolation thermique par l’extérieur améliore le confort des élèves et de leurs encadrants. Les travaux suivants diminuent la déperdition de chaleur du complexe d’enseignement. La luminosité et la ventilation naturelles sont favorisées par l’ouverture de surfaces vitrées. Le patio participe à la récupération et à la gestion des eaux de pluie.

L’avis de l’architecte

L’enjeu de cette rénovation-extension au collège des Etines consiste à préserver les espaces verts qui servent de fil conducteur entre les différents bâtiments d’enseignement. Leurs présences sur l’ensemble du terrain constituent également une part importante de l’identité particulière des lieux. CIMAISE ARCHITECTES s’adapte à la configuration géographique et choisit de mettre davantage en valeur ces espaces de verdure. Le caractère de l’ensemble scolaire s’affirme grâce à la création d’un patio humide au milieu du préau servant à la récupération des eaux de pluie. Une démarche de gestion environnementale se met en place au niveau de l’optimisation thermique et lumineuse. De larges ouvertures ponctuent les façades des cuisines et des réfectoires créant ainsi une ventilation naturelle.

  • Adresse de réalisation : La Coteau (42)
  • Client : Conseil Général de la Loire
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 2012
  • Surface : Extension de 102m² et rénovation de 853 m²
  • Montant des travaux : 1.716.000 €