Ecole maternelle

Extension de l’école maternelle de Saint Jean Bonnefonds

La commune de Saint Jean Bonnefonds ne dispose que d’une école primaire datant des années 1960. Elle désire ajouter une école maternelle dans la continuité de l’ancien bâtiment d’enseignement. Le projet consiste à construire un nouvel édifice ludique sur un seul niveau, adapté aux enfants de petites sections. CIMAISE ARCHITECTES doit également réorganiser l’existant afin de garantir l’adéquation des écoles primaires et maternelles aux nouvelles normes de sécurité.

Des contraintes de construction importantes

La nouvelle école maternelle de Saint Jean Bonnefonds se situe à flanc de colline, sur un terrain avec une pente à 18% environ. Au-dessus, des immeubles d’habitation plongent directement sur l’école maternelle et font face à un paysage dégagé de tout obstacle. L’objectif de CIMAISE ARCHITECTES est double. Il est nécessaire d’adapter la construction au terrain très pentu et de ne pas bloquer la vue des logements collectifs. Le choix se porte sur la réalisation d’une maternelle de plein pied. Une moitié du bâtiment s’insère dans le talus pour favoriser l’ancrage dans l’environnement, l’autre partie surplombe la colline. La zone arrière de la toiture de la maternelle est partiellement végétalisée, ainsi les immeubles ne voient qu’une prolongation du talus.

Une école maternelle à l’échelle des enfants

Pour profiter de la lumière naturelle et du paysage, toutes les classes se placent dans la partie avant de la maternelle, qui est entièrement vitrée. La façade est conçue sous forme de caisson. A l’extérieur, ces carreaux peints en rouge jouent la carte du dynamisme et de l’animation. A l’intérieur, placés à différentes hauteurs ils forment soit des cadres sur le paysage vallonné, soit de petits tableaux blancs sur lesquels les enfants ont la possibilité d’écrire ou de dessiner.

La partie arrière de l’édifice regroupe les salles de sieste, d’évolution, de jeux et le réfectoire. Le tout est agencé sous forme de patios qui laissent entrer la lumière.

Le couloir qui sépare les classes des salles de jeux est conçu comme une galerie de portraits placés à différentes hauteurs. Ces petites fenêtres s’ouvrent sur les patios et les salles d’évolution.

CIMAISE ARCHITECTES travaille sur ce projet en partenariat avec une coloriste pour adapter totalement l’environnement aux enfants. Des jeux de couleur appuient le côté ludique de la maternelle. Le mobilier et les espaces sont prévus pour être à la taille des écoliers. Une signalétique est spécialement créée pour les enfants.

L’avis de l’architecte

Placé sur une pente à 18%, l’école maternelle de Saint Jean Bonnefonds s’insère parfaitement dans le talus et plus généralement dans le paysage. Ses formes suivent les courbes de niveau pour se fondre dans l’environnement et ne pas gêner la vue des logements situés au-dessus. Le débord du bâtiment crée un préau sous lequel les enfants peuvent s’abriter ou se protéger du soleil. Avec sa configuration véritablement adaptée à la taille des enfants, ses jeux de couleurs et de cadrage, la gestion des volumes intérieurs, l’architecture devient « un jeu d’enfants » !

  • Adresse de réalisation : Saint Jean Bonnefonds
  • Client : Mairie de Saint Jean Bonnefonds
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 2009
  • Surface : 1163 m²
  • Montant des travaux : 1.642.000 €