Stockage matière plastique

L’entreprise Barbier, située sur la commune de Sainte Sigolène, en Auvergne est une usine de fabrication de films Polyéthylènes, destinés à tout types d’usages, qu’ils soient industriels, agricoles, ou liés à la grande distribution. De plus, cette société se charge entre autres, de fabriquer et de stocker les étiquettes plastiques qui sont ensuite placés sur les bouteilles d’eau. Le site regroupe déjà un ensemble de bâtiments appartenant à l’usine Barbier, dont une chaine de production, des bureaux, des lieux de stockages… Suite à la demande de plusieurs de ses clients, l’entreprise a dut entreprendre de construire une halle de stockage de façon à protéger ses produits des intempéries. L’une des exigences de certains clients de la société est de protéger les produits de toute exposition à la pluie, comme aux U.V., qui pourraient être dommageables. CIMAISE ARCHITECTES se voit confier la construction d’une halle de stockage, contenant 2 quais de chargement et de déchargement afin d’assurer les livraisons, dans des conditions optimales.

La contrainte de coût importante

Le projet s’est implanté sur la partie sud du terrain, sur une aire de stockage existante et comprend dès son commencement, deux contraintes majeures. L’une d’elles était liée au coût de la construction, et l’autre à la possibilité de fermer la halle construite. Ainsi, dés le début du projet, l’agence s’oriente vers une halle de stockage ouverte, c’est-à-dire un entrepôt sans murs n’étant constitué que d’une simple toiture. Ce choix a été fait conformément à la volonté de l’entreprise de limiter les coûts pour cette première opération. Toujours dans cette optique, le sol déjà présent est conservé, la structure vient donc s’ancrer à même le sol. En effet, l’enrobé existant est découpé pour les semelles, puis repris et enduit d’une finition lui permettant d’oublier les découpes.

Une extension envisageable

L’autre contrainte était liée à la possibilité d’ajouter des murs à la halle de stockage et donc de fermer totalement l’espace, dans un second temps. En effet, l’entreprise envisageait de fermer totalement la halle quelques années plus tard, l’agence a donc pris en compte cet élément afin d’insérer dans le bâti un système complet de désenfumage ainsi que l’isolation intégrale de la toiture permettant ainsi au propriétaire de ne pas refaire de travaux supplémentaires sur le toit du bâtiment, et donc de réaliser des économies dans la prochaine étape de son plan de construction.

L’avis de l’architecte

La halle de stockage a été habillée d’un bardage métallique de couleur grise. La charpente est en métal. A noter que ce bâtiment offre la possibilité d’être reproduit à volonté sur le site, en gardant le même principe de construction, et peut être adapté à d’autres unités de fabrication et de stockage déjà présentes sur le site.
L’accès à la halle de stockage pour les poids lourds se fait par le côté ouest grâce à une rampe, et par le coté est, grâce à deux quais de livraison, surélevés de 1.20 m par rapport au niveau 0 du projet.

  • Adresse de réalisation : SAINTE SIGOLENE – 43
  • Client : BARBIER S.A
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 2014
  • Surface : 1900 m²
  • Montant des travaux : N.C