Construction d’une blanchisserie

La blanchisserie de Brioude réalisée par CIMAISE ARCHITECTES

Le groupement d’intérêt économique de Brioude souhaite construire une blanchisserie inter hospitalière pour les hôpitaux de Brioude et de la communauté de communes. Ce type de bâtiment industriel nécessite une organisation linéaire pour une meilleure productivité. Cependant, l’étroitesse de la parcelle de construction oblige CIMAISE ARCHITECTES à repenser la construction et l’organisation de la blanchisserie du Val d’Allier afin de l’adapter aux dimensions du terrain.

Construction de la blanchisserie inter hospitalière du Val d’Allier

La blanchisserie inter hospitalière du Val d’Allier se situe dans la zone d’activité de Saint Isidore à Brioude, en Haute-Loire. Le paysage environnant est très boisé et vallonné, et cet aspect doit être pris en compte par CIMAISE ARCHITECTES pour intégrer le bâtiment industriel dans le paysage avec l’accord de l’architecte des Bâtiments de France.

Habituellement, les blanchisseries sont construites sur un modèle linéaire afin d’améliorer le rendement et la ligne de production et de faciliter les différentes opérations de traitement du linge. A Brioude, la parcelle de terrain par son étroitesse ne peut pas recevoir un bâtiment tout en longueur. CIMAISE ARCHITECTES propose donc au GIE une blanchisserie en forme de U, dans laquelle les services administratifs occupent le centre du complexe. Le bâtiment industriel s’organise autour de volumes simples de hauteurs différentes pour répondre à des exigences de sécurité. La partie consacrée au lavage et nettoyage du linge atteint une hauteur de plafond de 7 mètres tandis que l’atelier de production et de finition s’élève à 5 mètres. Un auvent prend place au-dessus de la zone de déchargement pour protéger les ouvriers des intempéries tandis que le quai de chargement prend la forme d’un sas fermé.

Intégration dans l’environnement

La construction de la blanchisserie du Val d’Allier est soumise aux contraintes imposées par les Bâtiments de France pour son intégration dans le paysage altiligérien. CIMAISE ARCHITECTES opte pour des couleurs naturelles en façade avec l’emploi de beige, de cuivre et de jaune colza. Les parties du complexe accueillant les zones de process industriel sont recouvertes d’un bardage vertical ondulé de teinte cuivre. Pour différencier les locaux administratifs placés au centre de la blanchisserie, CIMAISE ARCHITECTES appose un bardage lisse la devanture. Les portails d’accès au site sont peints dans des couleurs vives pour la lisibilité de l’ensemble.
Un travail sur les espaces verts vient compléter les efforts d’intégration du bâtiment industriel dans l’environnement proche.

L’avis de l’architecte

L’enjeu pour CIMAISE ARCHITECTES dans la construction de la blanchisserie du Val d’Allier à Brioude est double. Il faut dans un premier temps modifier la forme et l’organisation de ce bâtiment industriel qui se structure habituellement de manière linéaire pour répondre aux process techniques. Ensuite, l’intégration dans l’environnement est importante, puisque la zone d’implantation implique la validation par les Bâtiments de France. Au final, le bâtiment industriel construit par CIMAISE ARCHITECTES répond à toutes les exigences de production et de qualité pour le paysage.

  • Adresse de réalisation : Brioude (43)
  • Client : GIE
  • Architectes : CIMAISE ARCHITECTES
  • Date de livraison : 2007
  • Surface : 1 200m²
  • Montant des travaux : 1 000 050 €HT