Concept

Le concept commercial

Son usage, quasi systématique chez les grandes marques/enseignes s’est fortement développé depuis ces dix dernières années, le concept est devenu incontournable.
Il mérite une nouvelle fois d’être redéfini. Il résulte tout d’abord d’une volonté commerciale de la part du client, qui comprend que le besoin de se démarquer devient aujourd’hui indispensable, et dans certains secteurs d’activités concurrentiels, vital.
Le concept, appliqué la plupart du temps pour un environnement commercial, est une démarche basé sur une expertise de la situation et des objectifs du demandeur, et sur la phase créative qui va en résulter, permettant la mise en place d’un univers.
Tout cela permet de s’identifier, de se positionner sur un marché, en fidélisant la clientèle, qui se réfère à des codes identitaires. Cela permet aussi de faciliter l’acte d’achat, de le rendre plus direct, plus rapide et plus sur.

L’expertise de CIMAISE CONCEPT

CIMAISE CONCEPT (marque commerciale de CIMAISE ARCHITECTE) a acquis son expertise sur les quarante dernières années d’expérience des bâtiments commerciaux, puisque CIMAISE ARCHITECTES est intervenu sur environ une centaine de projets de centres commerciaux.
Du fait de notre métier d’origine, la conception et la réalisation de bâtiments, cette complémentarité entre le concepteur du bâtiment et le créateur du concept, est exceptionnel et unique dans l’analyse des attentes du client, mais aussi dans le résultat final. Ces deux phases sont réalisées au sein de nos deux agences en Rhône-Alpes et Ile de France.

L’audit est le premier chainon

Le concept ne peut être que contextuel, car il intègre l’étude préalable, qui donnera l’orientation au projet.
Cette étude est l’audit de l’existant (le lieu et/ou le bâtiment à créer ou à rénover) et les attentes du client.
Cette phase prend une dimension importante, car seule la connaissance de ces 3 paramètres (lieu de vente, environnement physique-géographique-économique et attentes du client) permet d’entamer la phase la plus importante et la plus longue (minimum 1 mois) : la création.
Car grâce à tous ces paramètres de départ, la création prendra un chemin unique, car en adéquation étroite avec ces éléments.

Objectifs de la mission

Les objectifs sont multiples, mais le but premier et avoué est d’être un multiplicateur des ventes, ou de tout mettre en place pour le devenir.
Les objectifs de la mise en place d’un concept sont tout d’abord de se différencier par rapport à la concurrence. Cela permet d’avoir une communication plus marquante par rapport à des identifiants forts.
Tout logiquement, cela permet de se positionner sur un marché, et d’affirmer ses orientations en termes d’ambition.
Mais avant tout, cela permet d’identifier un lieu ou un bâtiment, avec les codes propres, établis par le concept.
Donc identifier, différencier, positionner, mais apporter une lisibilité à l’offre, et tout ce qui va faciliter la démarche d’achat du consommateur. Pour qu’il soit heureux de consommer et heureux de revenir.